AUX ENVIRONS DE HADJOUT

Zone rurale récréative : à la découverte de

Boudjebroune

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

 	L’huile, boostée par un suppresseur, se déverse dans deux grosses cuves dont l’intérieur est protégé par de la faïence et de la fibre de verre.  

Boudjebroune est une agglomération rurale qui se trouve dans la commune de Meurad (Hadjout), enclavée au milieu d’un agréable environnement naturel, mais les habitations et les constructions sont érigées d’une manière anarchique, au milieu d’un merveilleux décor.

Au fil du temps, elle s’est étendue, en dépit de tous ces points sombres que les autorités locales ont intérêt à effacer pour améliorer ce paysage. Boudjebroune abrite une huilerie artisanale en activité depuis 1904 et le plus ancien barrage de l’Algérie qui existe depuis 1861. Un détour nous renseigne sur la production de l’huile d’olive faite avec les anciennes méthodes. Cette huilerie n’a pas changé depuis sa mise en service au début du siècle dernier. Elle est approvisionnée en olives de certaines zones de la wilaya de Tipasa et de celles des wilayas de Blida, Médéa et Aïn Defla.

Le mécanisme de production de l’huile d’olive s’articule autour d’une chambre de stockage d’olives, de sept presses, de 48 scourtins par presse, des meules en pierres taillées, des bassins. Malgré son ancienneté, elle produit quotidiennement 30 quintaux. Les olives sont séchées dans la chambre pendant 10 à 15 jours. Les meules écrasent les olives jusqu’à ce qu’elles deviennent une sorte de pâte. Les grignons sont jetés et servent par la suite à l’alimentation du bétail. Après être passée par toutes les étapes du processus de production, l’huile, boostée par un suppresseur, se déverse dans deux grosses cuves dont l’intérieur est protégé par de la faïence et de la fibre de verre. La capacité de chaque cuve ne dépasse pas 28 quintaux.

L’huilerie de Boudjebroune arrive à produire 9 litres d’huile d’olive par quintal. On chauffe l’eau avec les branches d’oliviers, selon les méthodes traditionnelles. Les travailleurs de cette huilerie sont issus de Boudjebroune. L’ambiance qui règne est joyeuse à l’intérieur de cette ferme qui nécessite, néanmoins, une réhabilitation. Les rares passants peuvent déguster cette huile d’olive. Un pur moment de délice ! La visite touristique et éducative s’achève autour d’une galette chaude et une assiette pleine d’huile.

A quelques encablures de cette huilerie artisanale se trouve le plus ancien barrage d’Algérie. Sa construction a débuté en 1851 et sa mise en service date de 1861. L’architecture de cet ouvrage, du secteur de l’hydraulique, est toujours préservée. En dépit de son taux d’envasement important, des lâchers d’alevins y ont été effectués. Le barrage de Boudjebroune est un espace de détente, d’évasion, de repos et de rencontres familiales. Il sert également à irriguer quelques superficies agricoles de Meurad. On peut y pêcher du poisson, toutes les espèces de carpes sont disponibles dans le bassin.

La forêt qui entoure le plus ancien barrage d’Algérie apaise les âmes. Le silence n’est interrompu que par les gazouillis des oiseaux. Les espaces verts invitent au pique-nique. Des ruches d’abeilles sont implantées au milieu de la forêt. En fait, Boudjebroune recèle des atouts qui demeurent inexploités. Les responsables de l’huilerie et du barrage de Boudjebroune seront heureux d’accueillir des élèves et des familles pour leur faire découvrir l’autre facette de cette agglomération rurale.

Les jeunes et les familles de Boudjebroune peuvent créer et avoir des idées en fonction du regain d’activité de ces deux escales (huilerie et barrage, ndlr) et de l’intérêt que porteront les responsables locaux pour donner une nouvelle vie à cette cité rurale. 
 

Source El Watan le 24.01.13 par M’hamed Houaoura,…Titre de cette page par Webmaster
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :