L’INDESIRABLE CHEF DE LA DAÏRA DE HADJOUT

المكتب الولائي لحقوق الانسان بتيبازة يطالب بايفاد لجنة تحقيق

محايدة الى دائرة حجوط للوقوف على التجاوزات الصادرة عن

رئيس دائرة حجوط

يطالب المكتب الولائي لحقوق الانسان لولاية تيبازة بإيفاد لجنة تحقيق وزارية

محايدة للنظر في كل التجاوزات الصادرة عن رئيس دائرة حجوط ودون

المساس بكرامة الموظفين و إهانتهم مؤكدا في السياق ذاته انه سيبقى إلى

جاب كل المطالب المشروعة إلى غاية تحقيقها كاملة .

و ندد المكتب ألولائي لحقوق الإنسان لولاية تيبازة في بيان له بشدة ضد

التعسفات واستعمال السلطة بطريقة غير مشروعة لإهانة الموظفين و النيل

من كرامتهم عبر الضغط المعنوي الممارس عليهم من قبل رئيس دائرة حجوط

هذا ما ولد – حسبه – انفجارا مفاجئ من خلال اقدام أكثر من 14 إطار على

التوقيف عن العمل لمدة تزيد عن أسبوع في ضل سكوت والي الولاية وتأزم

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

الأوضاع دون معالجة لائحة المطالب المقدمة إلى السلطات الولائية .

كما شدد ذات المكتب على ضرورة الكف عن التحويلات الارتجالية من مصلحة

الى أخرى دون أسباب معقولة ودون المرور عبر الإجراءات القانونية مثل

اللجنة المتساوية الأعضاء و احترام المهام الموكلة لكل إطار حسب الشهادة

و المنصب اضافة الى الكف عن التحرش المعنوي الذي يعيشه الموظفين

يوميا و الإهانات المتكررة أمام مرأى و الجميع مؤكدا ان رسالة أعوان و

موظفين بدائر حجوط و التي استلم مكتب حقوق الانسان نسخة عنها تدل على

أن رئيس الدائرة أسس جمهورية خاصة به ولا يحتكم بقوانين الجمهورية

وذالك دون تدخل الو

Publicités

5 Réponses

  1. Le 7/2/2013 sur une page d’ElWatan Mr Mhamed H ,saisi par le chef de daira fait l ‘éloge de Hadjout en matiere de communication,suite à l’installation de 3 panneaux electroniques lunimeux sur l’artere principale de la ville .Ces realisations de prestige,non prioritaires aurait pu avoir l’impact escompté si les chemins desservant Sidi-Boufadhel ,Si Zoubir (ex Avilak) ou Sonatrach avaient été refait pour permettre aux habitants de ces quartiers( parmi eux des écoliers ,collegiens et lyceens) de rejoindre le centre ville,sans avoir à patauger dans la boue ou a sauter les crevasses sur ces voies (de vrais crateres appelés par dérision Nids de Poules ) Ce qui leurs éviteraient les frais de lavages des habits et de rechange des pieces de vehicules . Le responsable qui n’est pas à l’écoute ou ignore les besoins reels des citoyens s’attendra à etre jugé défavorablement par le petit peuple.

    • Mon cher Maher,
      Ce correspondant d’El Watan n’agit pas dans le sens de l’intérêt général, mis au pas il caresse dans le sens du poil pourri !

  2. Le 07/02/2013 sur El watan le chef de daira veut justifier sa gestion critique par l’installation de 3 panneaux electriques lumineux sur l’artere principale de la ville de Hadjout .Humainement et vu le cout du projet ,cette enveloppe budgetaire aurait du servir à la refection des chemins d’acces à Sidi-Boufadhel,SiZoubir (ex avilak)ou Sonatrach dont les habitants souffrent le martyr pour rejoindre le centre urbain par ces voies boueuses et pleins de crateres appelés par dérision Nids de Poules.Voila la PRIORITE qui aurait pu ameliorer le cadre de vie des travailleurs ,lyceens ,collegiens et paysans qu’il cite dans l’article de Mr H. M’hamed. au lieu de cette realisation de prestige ,bonne pour occuper les badaux . des cytoyens responsables et jaloux de l’envirronnement de leur cité .

    • Contrairement à ce lamentable correspondant de EL WATAN originaire de Cherchell au service de la négation, il est tout à fait clair que les jaloux de notre ville ne sont pas duppe,….Avec un peu de « COURAGE » les habitants de la coquette fine fleur de l’ouest de la mitidja (ex Marengo) sauront je l’espère rétablir l’ordre….hélas piétiné par les pseudos « élus » qui en fait ne sont que des marionnetes au service du brouette venue de nul part !!!

  3. dans une rubrique du journal ElWatan du07/02/2013 sous la plume de Mr Haouaoura M’hamed le chef de daira veut justifier sa gestion en invoquant les 3 panneaux electroniques lumineux installés sur l’artere principale de la ville de Hadjout ,ignorant ou à dessin que ces réalisations de prestige ne sont pas prioritaires pour les habitants (travailleurs ,lyceens ,collegiens et paysans) des quartiers peripheriques Sidi-Boufadhel,Si-Zoubir (ex Avilak) ,Sonatrach qui sont obliges de subir les desagrements des chemins d’acces,boueux et pleins de crateres dénommés par derision Nids de Poules , pour rejoindre le centre urbain .Humainement et vu le cout de ces lampadaires on aurait du commencer par la refection de ces voies pour ameliorer le cadre de vie des citoyens .y residant la cerise sur le gateaux viendra . plus tard . fraternellement de citoyens responsables et jaloux de l’environnement de leur cité .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :