HADJOUT: après une grâce présidentielle, ils commettent la pire des atrocités tel le parricide.

Il arrose sa mère et son père d’essence et met le feu

LES CITOYENS DE HADJOUT ET DES ENVIRONS SONT CONSTERNÉS PAR CE DRAME FAMILIAL QUI A FRAPPÉ CETTE LOCALITÉ. EN EFFET, SAMEDI 3 NOVEMBRE 2012, LE DOUAR SONATRACH, À L’EXTRÉMITÉ EST DE LA VILLE DE HADJOUT, A ÉTÉ LE THÉÂTRE D’UN PARRICIDE IGNOBLE ET HORRIBLE.

Aux environs de 14 heures, le jeune Mohamed dit Tayara, âgé de 21 ans, a voulu faire rentrer au domicile familial une femme aux mœurs légères. Devant le refus de ses parents, ce dernier est parti durant un moment puis il est revenu avec un jerrican d’essence et là il a commencé par asperger sa mère puis son père avant de mettre le feu. Alertée par les voisins, la police s’est rendue sur les lieux du crime alors que la mère de l’assassin a rendu l’âme à l’hôpital de Douéra tandis que le père est soigné à l’hôpital de Hadjout et ses jours ne sont pas en danger, selon les premières informations. Selon des sources policières, le présumé coupable en fuite est activement recherché et l’enquête suit son cours. Aussi, il y a lieu de signaler que les policiers se sont rendus au chevet du père pour le dépôt d’une plainte mais le géniteur refuse obstinément à le faire par peur de représailles. Toujours est-il que cet assassin est notoirement connu des services de police car il est un multirécidiviste dangereux. Par ailleurs, au cours de la conférence de presse, qui s’est déroulée à la Sûreté urbaine de Hadjout, ce jour nous avons appris l’arrestation d’une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol d’appartements. Ces malfrats au nombre de 7 individus dont une femme et un mineur ont été arrêtés suite à une minutieuse enquête diligentée par la police judiciaire de Hadjout qui vient donc de démanteler cette bande de voleurs. Au cours de leur arrestation, les malfrats étaient en possession de 2 fouets, un sabre et 2 haches. L’appartement visé par ces voyous se trouvent à la cité participative route de Meurad. Il y a de cela une semaine alors que le couple est parti pour travailler les délinquants au nombre de six éléments conduits par un mineur se sont introduits dans l’appartement et ont pris un PC portable des bijoux. A signaler que le butin a été retrouvé dans presque sa totalité. S’agissant du coauteur qui n’est autre que la sœur de l’un des délinquants a voulu vendre les bijoux à un joailler mais malheureusement pour elle le bijoutier  a avisé la police qui l’a appréhendé sur le champ. En outre, dans le cadre des opérations coup- de-poing, la Sûreté  de daïra de Hadjout, les policiers ont mis la main sur deux malfrats, l’un âgé de 17 ans et l’autre de 20 ans. Au niveau des 309 logements sur la route de Sid Rached où ils ont récupéré une épée et trois couteaux de boucherie  le 1er novembre à 20 heures. Toujours à Hadjout, les policiers ont arrêtés deux délinquants au jardin public de la ville, l’un avait en sa possession du rivotril et l’autre un couteau. Tous ces voyous vont être présentés au parquet de Hadjout qui va statuer sur leur cas. Des délinquants multirécidivistes bénéficient de l’indulgence de l’Etat et dès leur sortie après une grâce présidentielle, ils commettent la pire des atrocités tel le parricide.

Source:  LA NOUVELLE REPUBLIQUE par MOHAMED EL-OUAHED

Publicités

Une Réponse

  1. Excellente lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :