RIFIFI AUX KASMATTES ET A LA MOUHAFADHA DE TIPASA, LES ELECTIONS APPROCHES, ça chauffe !!!!!

 
FLN DE TIPAZA
Création d’une coordination de redressement
C’est lors d’une rencontre avec les organes de presse de la wilaya, tenue à la fin de la semaine passée dans une salle au stade
municipal de Tipaza, puisque les portes de la mouhafadha sont restées fermées, les P/APC sortants et quelques représentants
de kasmas de la wilaya , ne pouvant plus supporter l’attitude et les agissement de l’actuel Mouhafedh, ont mis sur place une
coordination de redressement du parti , qui vise selon l’ancien P/APC de Hadjout Mr Kourad ,et pratiquement tous les militants
du parti dans la wilaya, a l’assainissement du parti, de cette gestion mercantile et despotique. Pour un grand nombre de
présents lors de cette réunion, cet assainissement au sein du parti, ne pourrait se faire sans le départ d’Abdelkader Zahali,
comme le réclament tous les militants, l’origine de leur mécontentements, n’est pas uniquement l’élaboration des listes des
élections locales du 29 novembre, où ils ont assisté impuissants, au dernier moment, au remplacement des listes initiales, et ce
pratiquement dans toutes les communes et kasmas, par d’autres comportant des noms qui ne jurent que dévotion et loyauté
envers l’actuel mouhafedh. Pour eux, le vrai problème réside dans la longévité de telles pratiques Zahali étant a la tète de la
mouhafadha de Tipaza depuis 23 ans, « il y va sans dire, qu’il a eu tout le temps et la latitude, de faire main basse sur cette
mouhafadha , et il est clair que ces pratiques ne visent qu’a assurer son maintien, puisque le résultat d’un tel agissement, lui
assure un retour logique des choses lors du prochain congrés du parti en décembre prochain » nous, a déclaré Berouane,
P/APC de Cherchell, qui ajoute que pour la liste de l’APW, le scenario est identique, puisque sur une quarantaine de noms,
quatorze ne seraient autres que des membres de la famille du mouhafedh. Par ailleurs, et a la lumière des dernières décisions
prises lors de cette réunion, la situation pourrait sensiblement évoluer, puisqu’il a été décidé a l’unanimité la rédaction d’un
communiqué, qui sera adressé au secrétaire général du parti, afin qu’il mette un terme à cette situation déplorable, d’autre
part, et d’un commun accord tous les représentants du parti présents, se sont engagés dans le cas échéant, a ne faire aucune
distinction entre Belkhadem et Zahali. A l’issue de cette rencontre, il a été procédé à l’élection de, Berouane comme
coordinateur et Rachid Kourad comme porte parole, ainsi que trois autres membres.
Source: Courrier d’Algérie par A. Amzal

FLN DE TIPAZA

Zahali contre-attaque

La réunion qui s’est tenue ce samedi au niveau de la salle de conférence de l’APC de koléa, et qui a regroupé en plus de la présence du

mouhafedh, l’ensemble des candidats et des responsables, dans un but de préparation aux élections locales, a été en quelque sorte, une

occasion pour Abdelkader Zahali, de revenir sur les propos et les allégations tenus à son encontre.Pour lui, ces propos sont dépourvus de

fondement, comme il dément fortement, en prenant a témoins les chefs de kasmas, sur l’élaboration des listes, et affirme qu’aucune liste

n’a été modifiée, et qu’il ne s’agirait en fait que de réactions désespérées de quelques candidats qui n’ont pas pu se contenter de leur

position, «sur 2 200 candidats il est très difficile de contenter tout le monde» nous dira-t-il, en ajoutant qu’il n’a agi que pour le bien du

parti, d’un autre côté, concernant le nombre de noms de candidats appartenant a sa famille, il défiera quiconque de trouver selon lui, plus

de 2 noms. Pour clarifier un peu plus la situation, il nous expliquera que, parmi les 15 P/APC, six ont déposé leurs candidatures, et dont

quatre ont été retenus en tête de liste, dans les communes de Koléa, de Benni Meleuk, Larhat et Nador. Par ailleurs, le mouhafedh, nous

indiquera que dans le souci d’appliquer le principe de rajeunissement du parti, parmi les 130 élus du dernier mandat, 70 candidats ont

déposé de nouveau leurs dossiers, il ne sera retenu que 30 pour les prochaines élections, et que 60% de ces candidats sont des

universitaires, contrairement toujours aux propos tenus par la coordination. En fin de compte, et pour ne laisser aucun point dans la

confusion, Zahali nous annonce que si les portes de la mouhafadha sont restées fermées ces derniers jours, c’est simplement pour donner

un congé aux employés.

A. Amzal

Publicités

Une Réponse

  1. Ki sidi ki lala gâ3 khlawha oulach manvotich

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :